Spécialiste de la graphomotricité (rééducation de l’acte d’écrire) et de la relaxation, son outil de travail
est le corps dans sa globalité au niveau moteur, psychique, émotionnel et relationnel (communication). Il
travaille sur le mouvement, l’action, la communication verbale, non verbale et l’expression du vécu. Il vise
à renforcer les compétences psychomotrices du sujet. Il apporte à la personne un mieux être
psychocorporel face à son environnement pour l’aider à retrouver une perception positive d’elle-même
mise à mal par la maladie et/ou la perte totale/partielle de son autonomie.

Le vieillissement (qu’il soit normal ou pathologique) entraine une modification, une altération plus ou
moins importante des fonctions psychomotrices du sujet qui crée un déséquilibre ainsi qu’une
désadaptation face à son environnement. En gériatrie, l’intervention en psychomotricité vise donc à
rétablir (rééducation), ou maintenir (réadaptation) les capacités motrices, toniques, spatiales, temporelles,
mnésiques, relationnelles et des représentations corporelles (schéma et image du corps).

Avant de débuter une prise en charge, le professionnel réalise un bilan psychomoteur  en vu de
l’élaboration d’un projet de soin pour lutter contre les troubles.

top